Les gâteaux de ma chérie

Moi mon truc, c’est de cuisiner des bons plats, mais coté dessert, à part des glaces de beau gosse et des bananes flambées, je ne fais presque rien.

Y’avait un place à prendre, du coup c’est devenu la spécialité de Marie, ma reine des desserts. En plus du fait qu’elle fait un tiramisu génial, un mille feuilles, et plein d’autres choses, son truc c’est les gâteaux personnalisés.

Petite sélection de ses réalisations :

Lire la suite

La révélation de la paëlla

Il est là papa ! (papa est là-hahaha)

Bon, je préviens : mes photos de paëlla sont aussi moches qu’elle est bonne. En gros, même si c’est pas reluisant, croyez moi sur parole, elle dépote.

Je crois que j’ai toujours adoré les gros plats typiques. Celui ci est donc incontournable.
Petit rappel : La paella (du catalan paella, poêle [à frire]) est un plat à base de riz rond d’origine valencienne et qui tire son nom de la poêle qui sert à la cuisiner. Dixit wikipédia. 

Là encore, il y a plusieurs variantes possibles, et plutôt que de vouloir à tout prix suivre une recette type, c’est un plat qu’il faut s’approprier et arranger selon ses goûts.

Lire la suite

Couscous agneau

Fais-moi le couscous chérie ! Fais-moi le couscous !
Pour le coup, le couscous, je le fais moi-même.
Voici donc la 253 984ème recette de couscous publiée sur internet ;)… disons que je commence à me débrouiller pas mal avec ce plat alors je vais quand même vous donner ma version. Surtout pour un blog de bonne bouffe, c’est incontournable.

Comme dirait mon collègue Mohammed, le vrai couscous, c’est une seule viande.
C’est vrai qu’on peut faire quelque chose de très bon avec un seul type de viande, en sortir 5 différentes, ça sert surtout à épater le touriste de base.
J’adore l’agneau, c’est donc mon choix par défaut et j’ai juste rajouté des merguez, parce que j’ai vraiment du mal à m’en passer.

Lire la suite

Magrets de canard aux griottes, pommes de terres sautées et épinards au basilic.

J’ai eu une rentrée assez chargée et je n’ai rien publié à manger depuis bien longtemps. Pour me faire pardonner, je vais envoyer du lourd. « Machine de guerre », comme dirait Ludovic de Masterchef. Il me fait bien marrer d’ailleurs celui là, mais quand on est dans le top 2, il faudrait peut être assaisonner correctement et goûter régulièrement ce qu’on prépare pour s’assurer que c’est top !!!
Bref, aujourd’hui c’est repas de fête, avec une sauce de furieux : Magrets de canard aux griottes, pommes de terres sautées et épinards au basilic.
Lire la suite

Ragoût d’agneau aux pèches.

Inspiré par certaines tajines, j’aime beaucoup les plats à base d’agneaux et de fruits, que ce soit des poires, des pèches, des abricots.
Alors ce plat que je présente parfois comme une tajine n’en est pas vraiment une, déjà parce que je n’ai pas de plat à tajine. C’est plutôt une recette agneau/fruit, sucré/salé dans le style avec des épices tajine et un bouillon de légumes.

Lire la suite

Poulet aux oignons sauce tandori avec riz sauté au curry.

J’avais acheté quelques pilons de poulet pour faire une paella (recette à venir). Mais finalement Marie ne voulait pas trop alors j’avais improvisé quelque chose.

La cuisine c’est aussi ça, se lancer et tenter des trucs, à partir de techniques ou de mélanges qui marchent, ou en conceptualisant quelque chose qui a de grandes chances d’être plutôt bon.

Lire la suite

Fricassée de veau à la crème, style blanquette.

BLANQUETTE DE VEAU

Comment est votre blanquette ?
Elle est bonne !

Première chose : ce que je fais c’est pas une blanquette, c’est plutôt une fricassée ou je ne sais quoi, parce que je ne blanchis pas la viande, je la fais même un peu griller en début de cuisson.
Mais au final le rendu est assez proche et très sympathique.

C’est un plat équilibré, viande, légumes et assez peu gras puisque la sauce se compose essentiellement d’un bouillon de légume et de farine (la quantité de crème en proportion est bien faible) et que j’accompagne généralement de spätzle.

Lire la suite

Lasagnes à la bolognaise.

Lasagnes à la bolognaise.

Quand on grandit, les goûts changent et on devient en général de moins en moins difficile.
Par exemple, dans mon souvenir, je n’aimais pas vraiment les lasagnes. En y réfléchissant mieux je me suis dit que ce que je n’aimais pas, c’était les lasagnes avec des pates toutes dures, « al pas cuite »,  et avec des gros morceaux de tomates ou une bolognaise très moyenne.
Comme ma chérie adore les lasagnes et qu’il faut toujours faire plaisir à sa chérie, j’ai fait des lasagnes.

Lire la suite

Spaghetti bolognaise

Spaghetti bolognaise !!!

Les spaghettis, l’aliment de base de ma vie étudiante, s’accompagnent à merveille par cette sauce qu’il n’est pas nécessaire de présenter. Si je ne devais plus manger qu’un seul plat ce serait sans doute celui-là.

Mon amour pour les spaghetti bolognaise ne date pas d’hier, et si cette recette est une de mes préférées, il m’est pourtant arrivé de passer un moment désagréable en mangeant des spaghetti bolo moyens, voir pas bons. La cuisson des spaghettis est difficile à rater, sauf si on les cuits 5 minutes de trop ou 5 minutes de moins que nécessaire mais il faut presque le faire exprès. En revanche c’est la sauce qu’on voit plus souvent bâclée alors que quelques principes très simples permettent de réussir, presque à coup sûr, une sauce délicieuse.

Lire la suite

Porc à la chinoise – Nouilles sautées.

Chinese food !

 

J’aime manger des plats atypiques. En général, quand je vais au restaurant, c’est pour y trouver quelque chose que je ne fais pas.

La cuisine asiatique correspond justement à un style que je n’avais pas du tout l’habitude de manger chez mes parents, et qui m’a toujours attiré.

Mon regard sur la cuisine asiatique (pour les occidentaux) a beaucoup changé depuis les premiers plats dans les restaurants chinois, que j’ai mangé quand j’étais adolescent, jusqu’à aujourd’hui. A l’époque je voyais quelque chose de très exotique, que je pensais naïvement authentique, et j’en avais vraiment une bonne image. Aujourd’hui quand on me dit « bouffe chinoise », j’imagine le buffet à volonté dont les ingrédients principaux sont l’huile et le sucre, et j’ai en tête plusieurs reportages sur l’hygiène douteuse. Quand on grandit, le monde est moins joli, Peter Pan avait raison. Lire la suite