Il suffisait d’e-penser

e-penser !

Encore une chaîne YouTube qui mérite notre attention. Si vous suivez mes recommandations, vous allez finir par passer votre vie à regarder youtube. Je dirais simplement qu’il vaut mieux passer son temps à mater de bonnes vidéos youtube que de la mauvaise télé.

Donc, la chaine e-penser propose de stimuler notre curiosité par des questions intéressantes ou marrantes, traitées à la fois de manière sérieuse et distrayante. Merci à Bruce Benamran, son auteur.

C’est de la bonne vulgarisation scientifique, qui ne fait pas de compromis sur le fond et fait très peu d’erreurs en fournissant des explications claires. Une bonne partie des vidéos concerne la physique, on peut même dire que la chaîne fait un cours de physique sans le dire.

Etant moi même prof de maths-sciences, forcément ça me parle beaucoup et j’avais déjà eu envie de faire quelque chose du genre. Alors d’un côté ça me fait chier parce qu’il l’a fait à ma place, mais en toute honnêteté, je l’aurais fait vachement moins bien.

Au final ce qui compte, c’est que ce genre de choses existent, pour que les gens prennent le temps de s’instruire en s’amusant, pour qu’internet ne soit pas que… le royaume des chats.

C’est un peu l’équivalent moderne de « c’est pas sorcier ». D’ailleurs il ne s’arrête pas à la physique, la chimie ou les maths, mais aborde des questions en tout genre : historiques, civiques, etc.

Une de mes préférées est celle sur Eratosthène :

La chaîne commence à être plutôt connue et tant mieux.
Il n’a pas hésité à s’attaquer de manière virulente à un de nos plus gros vices non avoué, avec beaucoup de justesse. Alors parce qu’on a tous intérêt à moins picoler :

Pour conclure, ça fait écho à quelque chose qu’on entend systématiquement dans les modèles éducatifs alternatifs : un des reproches qu’on fait à l’école est que trop souvent, elle casse la curiosité dont sont naturellement pourvus les enfants qu’on lui confie. Je suis malheureusement assez d’accord avec ce constat et j’ai conscience que mes cours ne font pas exception. C’est mal et j’y travaille… parfois… Mais si ! Les profs, ça travaille… parfois… euh…

Bref, s’il vous plait, restez curieux, et prenez le temps d’e-penser.

2 réflexions au sujet de « Il suffisait d’e-penser »

  1. merci de partagé ce continue, tu me fait toujours découvrir de nouvelle choses intéressantes et surtout qui tienne la route a chaque fois il faudrait plus de blog comme le tiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *