Agario FFA : règles, paramètres et un peu de maths.

highest-score agario

Edit : il existe des add on pour mieux s’en sortir sur agario.

On peut trouver un fichier global qui permet de mettre la minimap, de lancer des bots qui viennent vous nourrir, d’avoir 12 settings suplémentaires, bref de bénéficier de toutes les possibilités d’amélioration disponibles à ce jour, en une seule manip simple, téléchargeable sur CheatAgario

Ce que permettent les 12 settings supplémentaires :

– Show border : permet d’afficher en trait continu les limites de la map.

– Green food : Toutes les particules de nourriture apparaissent en vert au lieu d’être multicolores.

– Extended colors : Entoure les cellules adverses avec 3 couleurs possibles : En rouge si elle peut vous manger, en jaune si elle ne peut pas vous manger mais n’est pas non plus mangeable et en vert si vous pouvez la manger. Ce sont des comparaisons directes, pas pour une éventuelle division.

– Virus Transparency : Fait apparaitre en transparence les joueurs cachés derrière un virus.

– No Grid : Enlève la grille de quadrillage en fond.

– Show opponent’s range : Affiche en temps réel la portée de split des adversaires qui peuvent nous manger. On peut ainsi voir apparaitre des dangers avant de voir la cellule.

– extra zoom : permet de dézoomer ou rezoomer avec la molette, mais sans vraiment pouvoir visualiser des cellules hors de portée habituellement.

– Show opponent’s mass : permet d’afficher la masse des adversaires et des virus. C’est génial car on pourra maintenant comparer directement et même savoir si on peut spliter dessus, à condition d’avoir une masse 2,7 fois supérieure !

– 75% skin transparency : atténue les skins. (oui, cette option est toute pourrie)

– Large Names : Grossi les pseudos

– Show my range : Fait apparaitre la limite de votre split. Permet de savoir en temps réel si un adversaire est à notre portée.

– show virus range : montre jusqu’où pourra être créer un virus à partir d’un virus de départ (en dehors du mode experimental). On voit apparaitre des disques grisés autour des virus.
Agario est le jeu populaire du moment, qui cartonne au top des chargements.
Plusieurs modes existent, je me contenterai de parler surtout du mode Free For All, mais la plupart des remarques sont valables pour tous les modes de jeu.
Il consiste à déplacer un disque de couleur, « une cellule » dans un univers en 2 dimensions afin d’absorber des unités de masse dispersées sur l’écran et les autres joueurs plus petits que soi tout en évitant d’être mangé par les plus gros. Le but du jeu étant de devenir le plus gros possible et d’afficher fièrement son blaz à la première place du top avec un score de badass, comme ce … chinois ?
Lire la suite